Username
Password

Niger

Plate-forme Paysanne du Niger (PFP/N)

Contacts

Adresse:Route Filingué, Rue RF62 Niamey, B.P.:11729 Niamey - Niger

E-mail: cnpfp.niger@gmail.com et pfp_niger@yahoo.fr

Tél : 227 20 73 23 52 / 96 01 95 49/ 227 96 49 43 09

Président: Bagna DJIBO - bagna_djibo@yahoo.fr

Coordonnateur: Abdoulaye ISSAKA - Issaka.siddo@gmail.com 

Site Internet:http://www.pfpniger.org

 

Couverture géographique. Nationale: parmi les OP membres de la PFP/N, trois (AREN, CAPAN et FCMN) sont présentes dans les huit régions du Niger, quatre couvrent au moins trois régions (MOORIBEN, FUCOPRI, CASPANI).

Dispositif institutionnel. La PFP/N dispose d’un bureau de coordination nationale, de 8 bureaux de coordinations régionales, de14 bureaux de coordinations départementales et 35 bureaux de coordinations communales (locales).

Historique de création

Date de création: 1998

La Plateforme résulte d’une volonté des grandes fédérations, auxquelles se sont joints diverses unions et groupements, de faire entendre une voix paysanne au niveau national.

Statut. La PFP/N a un statut juridique d’association que lui confère son autorisation d’exercer, à savoir l’ordonnance N°84-06 du 1er Mars 1984 et son décret d’application N°84-49 du 1er Mars 1984. Dans sa composition actuelle, elle regroupe en son sein des associations, des fédérations, des unions, des coopératives, des groupements et des groupement d'intérêt économique (GIE).

Membres. A sa création la Plateforme comptait neuf membres fondateurs qui ont été rejoints par une vingtaine d’organisations de nature diverse.

Suite aux décisions prises lors de l’assemblée générale de février 2013, tous les membres qui (i) ne sont pas à jour du paiement de leurs cotisations depuis plus de trois ans et qui ont déjà reçu des alertes, et (ii) n’ont pas entrepris d’efforts pour élargir leur couverture géographique sur au moins trois régions du Niger, sont de facto exclus de la plateforme.

En mars 2013, la PFPN compte donc 7 organisations actives, dont les faitières les plus importantes du pays. Dans sa composition actuelle, elle regroupe principalement des fédérations et des associations de couverture nationale.

-      L’Association pour la Redynamisation de l’Elevage au Niger (AREN)

-      La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger (FCMN Niya)

-      La Fédération des Unions des Groupements Paysans (FUGPN – MOORIBEN) Agriculture

-      La Fédération des unions des Coopératives de producteurs de Riz (FUCOPRI) Exploitants Rizicoles

-      Collectif des Associations Pastorales du Niger (CAPAN)

-      Conseil pour l’Action et la Solidarité Paysannes au Niger (CASPANI)

-      Confédération Nationale des Coopératives (CONACOP)

Objectifs/missions de l'OPN

Mission et objectif global. La défense des intérêts matériels et moraux de ses membres au niveau national, sous-régional et international par des actions de développement, de concertation, de lobbying et de plaidoyer. L’objectif global de la PFP/N est d’améliorer les conditions de vie des producteurs ruraux.

Vision. D’ici 5 ans, la Plateforme ger désire être le cadre de concertation de référence des organisations paysannes, en s’impliquant davantage dans le processus de définition des politiques de développement du monde rural, au plan national, sous-régional et international.

Objectifs: (i) œuvrer à la mise en place d’un cadre de concertation, de promotion et de renforcement des capacités des organisations membres, pour leur meilleure participation à la définition et la mise en œuvre des actions de développement durables, ainsi que de (ii) renforcer les capacités organisationnelles et institutionnelles de la PFPN par la redéfinition d’une structure adaptée et le développement d’une culture associative.

Secteurs d'intervention, activités, services aux membres

La PFP/N développe principalement une activité de plaidoyer, d’information et de formation auprès de ses membres.

a) Plaidoyer & Information

Animation de débats thématiques avec l’organisation d’ateliers régionaux ou nationaux, sur le Nouveau Partenariat pour le Développement en Afrique (NEPAD), la réalisation de la carte d’Identité rurale, l’accaparement des terres, la mise en œuvre d’interprofession par filière ainsi que la mise en œuvre d’un forum sur la décentralisation, la bonne gouvernance locale et la gestion des ressources naturelles ou sur la politique agricole commune des pays de l’UEMOA.

Participation à l'élaboration des politiques et analyse. Au niveau national, trois grands programmes de développement agricole ont été initiés : la Stratégie de Développement Rural (SDR – 2003), le Programme Nationale d’Investissement Agricole (PNIA 2009) et l’Initiative 3 N « les nigeriens nourrissent les nigeriens » (2011). La PFP/N s’emploie à y inclure les souhaits des producteurs. Dans le cadre de l’élaboration du PNIA, la PFPN a participé à des ateliers de concertation avec d’autres organismes représentatifs du monde rural comme le Réseau Nationale des Chambres d’Agriculture (RECA), le Conseil pour l’Action et la Solidarité Paysanne (CASPANI), la Confédération Nationale des Coopératives du Niger (CONACOOP). Ces propositions qui sont sorties de ces rencontres inclusives ont été prises en compte par le Gouvernement qui les a jugées pertinentes et représentatives des priorités des OP.  Avec des degrés d’application inégaux, les points de vue défendus par la PFPN ont été repris par les autorités sur différents points (Traduction de la réglementation CEDEAO sur les semences, loi sur les coopératives, du financement rural, création de la Banque Agricole).

Sécurité alimentaire. La PFP/N a été chargé des activités transversales de capitalisation, d’information et communication, de lobby et de plaidoyer du Consortium des Organisations Paysannes faitières à l’occasion d’un appel à proposition d’OXFAM NOVIB sur la sécurité alimentaire.

Journée du paysan. Convaincu que l’organisation de « La Journée du paysan » constitue un cadre idéal de concertation entre les Producteurs ruraux, les décideurs politiques et les partenaires techniques et financiers, la PFP/N organise ces journées de promotion du monde paysan.

b) Formation

La PFP/N organise des activités de formation comme sur l’utilisation des NTIC, la gestion non-violente des conflits en milieu rural ou sur le foncier et la problématique de l’accaparement des terres.

c) Autre actions transversales :

Décentralisation et structuration du mouvement. Avec l’émergence de nouveaux lieux de décision que sont les communes et les conseils régionaux, dus aux lois de décentralisation, dans le but d’influencer le contexte général, la PFP/N développe des activités de coordination et de formation des OP présentes au niveau régional.

Partenariats

a) Adhésion à d'autres plateformes et réseaux

Au niveau régional/continental: La PFP/N est membre du Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l'Afrique de l'Ouest (ROPPA) et par ce biais de l'Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO)

Au niveau international: La PFP/N est membre de la VIA Campesina. La PFP/N est également accréditée auprès de The United Nations Convention to Combat Desertification (UNCCD), la Food and Agriculture Organisation (FAO), ENDA Énergie, Environnement, Développement.

b) Partenariats

PAOPA (FIDA, Union Européenne, Direction du développement et de la coopération suisse (DDC), Agence Française de Développement (AFD)): La Plate-forme participe au Programme d’appui aux organisations paysannes Africaines (PAOPA) en tant que membre du Réseau des organisations paysannes et de producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA).

Agri agence Collectif Stratégies Alimentaires (CSA). Avec le soutien du CSA la Plateforme a organisé dans la salle de conférence de l’académie des arts de Niamey du 18 au 19 juin passé un atelier de réflexion et de renforcement des capacités des cadres de concertation et des OP du Niger sur l’accaparement des terres et ses conséquences sur les producteurs.

OXFAM NOVIB. La PFP/N a été en charge des activités transversales de capitalisation, d’information et communication, de lobby et de plaidoyer du Consortium des Organisations Paysannes faitières à l’occasion d’un appel à proposition d’OXFAM NOVIB sur la sécurité alimentaire.

Autres partenariats : VECO, Délégation de l’Union Européenne, DDC.

Publications de référence, études de cas, capitalisations d'expériences

FIDA, Etude sur le processus de consultation et participation des OP au sein de la société civile rurale organisée dans les régions de Tahoua, Maradi et Zinder, 2013. Disponible ici

Idrissa Moumouni, Atelier de réflexion et de formation sur les politiques agricoles et commerciales régionales, 4 au 7 avril  2012. Disponible ici