Username
Password

Congo-Brazzaville

Concertation Nationale des Organisations Paysannes et Producteurs Agricoles du Congo (CNOP-Congo)

 

 

 

 

 

 

 

 

INFORMATION GENERALE

Contacts

Adresse : 727, Avenue de l’OUA, Immeubles Jumeaux Services en face du QSP Lémina – 2e étage / 1ere porte, Brazzaville, République du Congo

Adresse e-mail :cnopcongo_op@yahoo.fr

Numéro de téléphone : +242 (0)55 36 08 22 / +242 (0) 55 31 36 21

Nom du Président / Chef élu : Séraphin Médard NTADY (Président)

Adresse e-mail du Président / Chef élu : pepsedy@yahoo.fr; congobarzza2001@yahoo.fr

Numéro de téléphone du Président / Chef élu : +242 05 536 08 22

Nom du Président / Chef élu : Dolorès Hortense KINKODILA TOMBO (Chargé de la commercialisation et statistiques des droits humains et des femmes, Présidente du Collège des Femmes CNOP Congo et Afrique centrale)

Adresse e-mail du Président / Chef élu : kinkodilahortense@yahoo.fr 

Numéro de téléphone du Président / Chef élu : +242 05 531 36 21

Nom du Secrétaire, Directeur ou Gestionnaire : Francis Stéphane MILONGO MATANGO, Chargé des Programmes 

E-mail du Secrétaire, Directeur ou Gestionnaire : milongo_francis213@yahoo.fr 

Numéro de téléphone du Secrétaire, Directeur ou Gestionnaire : + 242 05 543 59 59, +242 06 830 27 09

Site web :  http://www.erails.net/CG/agripointenoire/

Social Media :Facebook

 

Couverture géographique

Couverture géographique :  Nationale (12 départements de la République du Congo – Brazzaville)

Création et nature de l’organisation

Date de création : 2004

Contexte de création : Le Congo Brazzaville à une population estimée à plus de 3.500.000 habitants dont l’activité séculaire est l’agriculture qui occupe plus de 60% de la population active en zone rurale. Cette agriculture a toujours été et reste encore un pilier de l’économie de ce pays. La mondialisation de l’économie centrée sur l’individualisme et le libre-échange a profondément transformé la structure et la texture de l’économie mondiale. Ceci a entraîné plusieurs conséquences telles que la paupérisation des populations, l’amplification de la marginalisation des couches défavorisés en termes d’opportunités et d’ accès au marché, et l’insécurité alimentaire, qui est devenue un problème tant pour les congolais en particulier, que pour les africains en général.

Le nouvel ordre socio–économique a exigé la construction des blocs forts et une bonne gouvernance des pays pour pouvoir résister aux contraintes qui s’imposent. Ceci a impliqué une structuration de forces sociales, la mobilisation des moyens propres de production et une solidarité plus accrue entre les acteurs du développement à la base (les paysans), entre ces derniers et leurs gouvernements et avec d’autres institutions à l’intérieur et à l’extérieur qui peuvent apporter leur expérience et leurs appuis multiformes.

Née officiellement en 2004, la CNOP-Congo constitue à cet effet un cadre approprié de mobilisation et d’action des producteurs et paysans du Congo. Elle se veut un espace où les organisations paysannes (OP), les paysans et producteurs en zone rurales, les populations vulnérables dont les femmes et les jeunes, peuvent s’impliquer dans les circuits de prise de décision afin que soient prises en compte leurs préoccupations dans les politiques et stratégies visant une amélioration durable de leur condition de vie.

Statut juridique :  La CNOP Congo est une faitière nationale des organisations de la République du Congo. No d’enregistrement : 071/07MATD/DGAT/DER/SAG

 

MEMBRES

Organisations membres

Nombre des organisations membres (pour les Unions et Fédérations) : 478

Type des organisations membres : unions, fédérations des groupements, coopératives, Groupements d’Intérêt Communautaire (GIEC).

Noms des principales organisations membres : Il existe 12 représentations départementales de la CNOP Congo. Celles-ci regroupent en leur sein plusieurs organisations de base notamment les unions, fédérations, coopératives, groupements d’intérêt communautaire.

  • Unions des exploitants de la rive droite du Djoue UGEA, (Brazzaville) ;
  • Les Maman de BOUONO (Brazzaville) ;
  • Coopérative Delcop (Brazzaville) ;
  • L’Union des maraiches de NGOUZOUNGOU (NIARI) ;
  • L’union local de GAMBOMA (Plateaux) ;
  • Groupement le paysannat (pointe noire) ;
  • L’Union département du Pool ;
  • Groupement ABBON (Bouenza) ;
  • Femme Kanka Moteme Cuvette ouest ;
  • Tiika to meka (Sangha) ;
  • Giec Manion (Lekoumou) ;
  • Les pécheurs de la rivière KOUYOU (Cuvette centrale)

Membres individuels

Nombre des agriculteurs/producteurs individuels membres :32 604

Type de membres : éleveurs, agriculteurs, pêcheurs, transformateurs et vendeurs des produits agricoles

Nombre de femmes agricultrices/productrices membres : 19 236 femmes

 

GOUVERNANCE ET STRUCTURE

Organes directeurs et organisation : L’assemblée générale (nationale, départementale, sous préfectorale) ; Le Bureau Exécutif (national, départemental, sous préfectoral) ; La Commission de Contrôle et d’évaluation (nationale, départementale, sous préfectorale) ; les bureaux départementaux/districts. Le Bureau exécutif est composé par : le coordonnateur/ Président national ; le secrétaire chargé à l’administration et documentation ; le secrétaire chargé des finances et matériels ; le secrétaire aux relations commerciales, statistiques et chargé de la femme et des droits humains ; le secrétaire à l’organisation des filières, chargé des jeunes ; le secrétaire chargé à la communication et à l’information ; le secrétaire chargé des formations techniques et de la biodiversité.

 

OBJECTIFS ET MISSION

Plan stratégique : Le plan strategique de la CNOP (2013-2016) se base sur les axes suivants : (i) Axe 1 : renforcement des capacités techniques et de gouvernance; (ii)  Axe 2 : participation au processus de formulation des politiques et programmes; (iii) Axe 3 : amélioration de la capacité de mobilisation des ressources financières 

Objectifs de l’OP : la CNOP – Congo a pour but de contribuer à l’amélioration durable des conditions de vie des populations rurales du Congo à travers la structuration, le renforcement des capacités. L’harmonisation des stratégies et actions des OP du village, du département, de la nation et de la sous région à leur implication dans l’élaboration des politiques et stratégies de développement agricole rurale et leur mise en œuvre.

Mission et Vision de l’OP : Missions : (i) Assurer la représentation et la défense des intérêts des paysans du Congo ; (ii) Œuvrer à l’implication des OP dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies, des programmes et projets de développement ; (iii) Cautionner les OP membres auprès des partenaires ; (iv) Œuvrer à la mobilisation des ressources pour le renforcement des capacités des OP membres ; (v) Valoriser l’identité et l’expertise paysanne ; (vi) Promouvoir l’émergence de l’entrepreneur paysan intégrant les femmes et les jeunes ; (vii) Favoriser l’accès des OP aux marchés locaux et extérieurs ; (viii) Œuvrer à la promotion d’une politique de prévention sociale en zone rurale ; (ix) Contribuer au renforcement des capacités d’informations et de communication des OP ; (x) Renforcer les capacités de plaidoyer de lobbying et de négociation des OP pour leur implication dans les espaces de planification et de prise des décisions.

Vision.Prenant en compte les potentialités, les contraintes et les spécificités du Congo, les OP expriment leur vision sur l’agriculture et le développement rural : «Une agriculture paysanne entreprenante, modernisée et durable assumant les fonctions économiques, sociales, culturales et écologiques».

AREAS D’INTERVENTION ET ACTIVITES

Areas/secteurs d’intervention principaux : La CNOP-Congo développe principalement des activités de plaidoyer pour la défense des intérêts des petits producteurs et joue un rôle dans la formation.

Activités principales :

Plaidoyer etparticipation à l'élaboration des politiques et analyse : (i) La CNOP-Congo est membre de différentes instances du ministère de l’agriculture et de l’élevage (recherche agricole, plan directeur de l’élevage, stratégie manioc); (ii) En partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, le CNOP-Congo a organisé un atelier de sensibilisation sur les Accords de Partenariat Economique (APE). En outre, elle a participé aux actions menées par la Plateforme Régional des Organisation Paysannes Centrafricaines (PROPAC) dans le cade du plaidoyer régional sur les APE ; (iii) l’ OP a participé à la formulation du Programme d’options stratégiques pour le pays (COSOP) du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) en 2009 et est membre des Comités de pilotage de plusieurs projets financés par le FIDA et la Banque Mondiale ;(iv) La CNOP CONGO est co-signataire du document de politique Agricole commune issu du Programme Détaillé pour le Développement de l’ Agriculture Africaine PNIASAN /PDDAA.

Education, information et communication. La CNOP est engagée dans la formations des leaders (par exemple des GIEC) et dans la formation des formateurs sur l’organisation, fonctionnement et structuration des OP. Ces activités sont menées avec le soutien de différents projets sous financement FIDA (voir dessous).

La CNOP dispose d’un mécanisme appelé « vidéo nomade » et a acquis des équipements de visualisation. Au cours des descentes de terrain-là elle organise des soirées paysannes avec la visualisation des films-expériences paysans.

En outre, la CNOP organise des missions de suivi et accompagnement de terrain, des audits et des évaluations internes en collaboration avec la PROPAC (par exemple en 2012 la CNOP a réalisé une action d’évaluation du Projet de Développement Rural dans les départements de la Likouala, du Pool de la Sangh, financé par le FIDA ; en 2016 elle a planifié la réalisation d’une étude sur le niveau de satisfaction des bénéficiaires du Projet de Développement Agricole et de Réhabilitation des Pistes Rurales (PDARP). Cette activité sera menée sous financement du Programme d’Appui aux Organisations Paysannes Africaines (PAOPA)).  

Facilitation de partenariats. La CNOP-Congo intervient comme intermédiaire entre les producteurs, les partenaires au développement et les autres acteurs économiques du secteur ;

Principaux produits des membres : (i) maraîchage (laitue, oseille, épinards, salades, tomates, concombres, oignons, etc.) ; (ii) cultures vivrières : manioc, (partout cultivé, il est souvent remplacé dans les zones forestières par la banane plantain comme base de l’alimentation), taro, patate douce, ananas, arachides ; (iii) pêche, la chasse, la cueillette ; (iv) petit élevage (volaille, ovins, caprins, porcins) ; (v) céréales (maïs) ; (vi) agrumes et bananiers.

PARTENARIATS

Partenariats principaux : Agence Française de Développement (AFD), Ambassade de France, Banque Mondiale, Comité Français Pour La Solidarité Internationale (CFSI), Direction du développement et de la coopération (DDC), Food and Agriculture Organisation (FAO), Fonds International de Développement Agricole (FIDA), Gouvernement du Congo (pour plus d’ informations sur les activités réalisées ou en cours avec les différentes instances du Ministère de l’ Agriculture et l’ élevage, veuillez cliquer ici), INADES-Formation, SNV,Union Européenne (UE).

Projets principaux :

  • Programme d’ Appui aux Organisations Paysannes Africaines (PAOPA) 2013-2017, (financé par FIDA, UE, DDC, AFD) visant soutenir le renforcement des capacités des organisations paysannes africaines ; La CNCPRT participe au PAOPA en tant que membre de la PROPAC;
  • Programme concerté pluri acteurs Congo (PCPA), financement AFD. L’objectif principal du PCPA est d’encourager l’émergence de sociétés civiles organisées et en capacité de proposer un dialogue constructif aux pouvoirs publics. Sa finalité est de permettre l’élaboration ou la consolidation de politiques publiques adaptées aux problématiques des populations vulnérables et participer à l’amélioration de la gouvernance démocratique. Il rassemble 120 membres (des organisations de la société civile, des collectivités territoriales, des ministères congolais et français) qui se sont engagés dans le développement du Congo. Dans le secteur u développement rurale et agricole, dans la période 2008-2012 le programme a soutenu plusieurs projets dans les domaines d’action suivants: le Renforcement des capacités du Ministère en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), la Réhabilitation de Pistes Rurales et des Infrastructures de Marchés et le Soutien aux activités productrices et génératrices de revenus en milieu rural. Les projets portés par la CNOP incluent : le projet d’évaluation de l’impact du financement de l’agriculture : Cas du PDARP (2016) ; Dialogue entre acteurs sur la question de l’accès à la terre des producteurs agricoles de Brazzaville et Pointe Noire (2011) ;
  • Programme D’appui Au Developpement Des Filieres Agricoles (PADEF), (2011-2016) financement FIDA. Dans le cadre du PADEF, la CNOP accompagne l’émergence d’unions départementales et de fédérations nationales fortes ;
  • Projet de Développement Rural dans les départements de la Likouala, du Pool de la Sangha (PRODER 3), (2008-2014)financement FIDA et OPEC Fund for International Development. La CNOP participe au projet dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la composante renforcement des capacités ;
  • Formation des leaders des OP et les responsables des services déconcentrés du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage (2011), financement MAE;
  • Analyse et Appui aux ceintures maraîchères de Kombé en système d’accès à l’eau d’arrosage et Mayanga en fourniture de la matière organique en quantités suffisantes (2011), financement UE.

Adhésion à des autres organisations : Au niveau régional et continental, de la PROPAC et par ce biais de l'Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO). Au niveau international, de La Via Campesina.                                                              

SOURCES D’INFORMATION PRINCIPALES, PUBLICATIONS ET PRODUITS

  • AgriCord, agro-info.net, fiche sur la CNOP Congo. Disponibile ici
  • CNOP-Congo, Rapport de Formation des Leaders des Groupes d’interêt Economique Communautaire des Districts de Boko,d Louingui, de Kinkala, de Ngabe et d’ignie (Dept. du Pool), 2012. Disponible ici
  • FIDA, Programme d’options stratégiques pour le pays (COSOP), 2009. Disponible ici
  • FIDA/PADEF, Programme D’appui Au Développement Des Filières Agricoles (PADEF), Document De Travail Structuration : Organisations professionnelles de base Unions professionnelles de première échelle (Bassins de production),2011
  • FIDA/PRODER, Document de conception de projet, 2008. Disponible ici
  • FIDAfrique,Fondation Rural de l’Afrique de l’Ouest (FRAO), Projet de Développement Rural Likouala, Pool, Sangha (PRODER 3), FICHE CNOP CONGO : Grille d’auto-évaluation des pratiques de communication, Atelier de formation sur la gestion des savoirs – Brazzaville, 18-22 juillet 2011. Disponible ici
  • FIDA/PAOPA, Final Report of the SFOAP Pilot Phase (comprenant des études de cas sur les expériences réussites), 2013. Disponibleici.
  • PROPAC, Concertation Nationale des Organisations Paysannes du Congo. Disponibleici

 

 

 

Dernière mise à jour : Octobre 2016